Opel Anvers: les travailleurs arrêtent le travail et demandent à être informés

L'équipe du matin de l'usine Opel d'Anvers a débrayé mercredi. Le personnel veut obtenir plus d'informations après les déclarations de mardi du patron d'Opel, Nick Reilly, a-t-on appris de sources syndicales.

Nick Reilly a annoncé mardi 11 milliards d'investissements dans Opel. "Ces 11 milliards, il va notamment les obtenir en mendiant auprès des gouvernements et avec les bénéfices provenant du cimetière social à Anvers", dénonce Walter Cnop du syndicat chrétien CSC.

Des sessions d'informations étaient en cours dans la matinée. De son côté, Wally Kennes, de la FGTB, s'attend à ce que le travail reprenne à l'issue de ces séances d'informations. (LEE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés