Publicité

Opel: GM Europe n'a pas encore tranché le sort d'Anvers

Aucune décision n'a encore été prise sur l'avenir de l'usine Opel d'Anvers, a indiqué mardi Tayce Wakefield, vice-présidente de GM Europe, à l'issue d'une rencontre au cabinet du ministre-président flamand Kris Peeters. Tayce Wakefield a souligné le caractère "constructif" de la réunion.

GM Europe reste ouverte à la concertation pour parvenir à une solution, a-t-elle ajouté.

Kris Peeters, de son côté, a souligné l'importance de l'échange de ce matin. Il maintiendra le contact avec GM Europe dans les jours et semaines à venir, mais la discussion "ne durera plus des mois", a-t-il ajouté.

Le gouvernement flamand veut trouver une solution pour assurer l'avenir du site d'Anvers. Il y a deux semaines, une délégation de trois ministres flamands avait rencontré la direction de GM à Detroit. Le gouvernement flamand se concerte aussi avec les autorités allemandes pour trouver une solution garantissant l'avenir d'Opel. La Flandre a déjà proposé une garantie de 300 millions d'euros pour Anvers.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés