Opel: La Commission examinera soigneusement le dossier (Peeters)

La Commission européenne va examiner "très soigneusement" si seuls des motifs économiques ont présidé à la reprise de l'entreprise Opel". C'est ce qu'a déclaré mercredi le ministre-président flamand Kris Peeters à, l'issue de l'entretien qu'il a eu avec la Commissaire européenne à la concurrence Neelie Kroes.

Affirmant vouloir toujours agir pour le maintien de l'usine Opel d'Anvers, M. Peeters avait déjà rencontré lundi le Commissaire européen pour l'Industrie Günther Verheugen. Il a poursuivi mercredi sur sa lancée en rencontrant Mme Kroes et se dit persuadé que la Commission examinera de très près le dossier Opel afin de vérifier si seuls des motifs économiques ont justifié les décisions prises, en dehors de toute considération politique.

Il est encore impossible de juger de l'issue de l'enquête. La Commission n'a encore reçu aucun dossier et la reprise d'Opel par Magna pourrait se terminer en novembre seulement.

Pour sa part, le ministe-président flamand estime qu'il est beaucoup trop tôt pour parler de fermeture d'Anvers.

(NLE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés