Publicité
Publicité

Poursuite des actions à l'ALG

Une nouvelle assemblée générale des travailleurs de l'Association Liégeoise du Gaz (ALG) s'est tenue mercredi matin, au centre de distribution de Seraing. On y a fait le point sur la journée de mardi, au cours de laquelle les travailleurs, en front commun syndical, ont été reçus par les communes de Herstal, Liège, Fléron, Soumagne, Visé et Oupeye. Ce mercredi, ce sont les communes de la haute-Meuse qui seront visitées.

"Nous allons rencontrer l'ensemble des 58 communes associées à l'intercommunale", précise Raphaël Leblanc de la CGSP. "Pour leur expliquer que nous ne sommes pas contre la fusion des GRD (gestionnaire de réseaux de distribution) gazier et électrique, mais que nous regrettons la précipitation, la manque de transparence et d'objectivité."

Selon le syndicaliste, beaucoup des bourgmestres rencontrés mardi partageaient leurs préoccupations.

Du côté de la direction de l'intercommunale, on se montre mesuré face à ce mouvement qui paralyse l'entreprise depuis le début de la semaine. "On est dans une période importante pour la société puisqu'on envisage sa fusion par absorption par Tecteo", rappelle le directeur, Gilbert Van Bouchaute.

"Il est logique que le personnel exprime des inquiétudes, et il est prévu que nous rencontrions les organisations syndicales vendredi. Je tiens à souligner que le mouvement se passe par ailleurs dans un certain respect, puisque le personnel continue à assurer les services de sécurité et la mission sociale", a-t-il ajouté.

(LEE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés