Prêts verts: pointée du doigt, BNP Paribas Fortis défend son approche "client"

Pointée du doigt dimanche par le député sp.a Dirk Van der Maelen qui lui reprochait de refuser d'accorder des prêts "verts" à ses clients, la banque BNP Paribas Fortis a défendu son approche, plus avantageuse à ses yeux pour le client.

BNP Paribas constate que seules quelques banques offrent le prêt vert via un crédit-logement. "Pour un prêt à tempérament, il n'y a pas de frais notariaux ni de frais de dossier", observe la banque, persuadée que son approche est actuellement la plus avantageuse pour le client.

"Lorsque l'on examine actuellement les tarifs de crédit-logement, on remarque qu'il est plus intéressant de travailler avec le 'crédit vert +', dont le tarif est de 4 pc pour tout montant et tout type d'échéance", plaide la banque. "Il n'est pas correct de dire que nous vendons de préférence des crédits à la consommation plutôt que des crédits-logement au motif que nous y gagnerions plus".

Le prêt hypothécaire "vert" est une mesure de relance économique décidée récemment par le gouvernement, s'adressant aux personnes désireuses d'investir dans des transformations de leur habitation pour réaliser des économies d'énergie. Le député sp.a Dirk Van der Maelen avait accusé dimanche certaines banques de refuser ces prêts à leurs clients et avait cité BNP Paribas parmi celles-ci. (OSN)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés