Quarante postes supprimés chez CMI à Seraing

Le département de maintenance mécanique du groupe CMI (Cockerill Maintenance et Ingénierie), basé à Seraing, va réorganiser son activité en "réduisant la voilure" de 40 postes d'ouvriers sur les 200 actuels.

C'est ce qu'a annoncé jeudi l'administrateur délégué, Bernard Serin, lors d'un conseil d'entreprise.

Les ouvriers en question ne seront pas licenciés, mais ils se verront proposer d'autres affectations au sein du groupe, ce qui impliquera, dans la plupart des cas, un déménagement vers la France où le groupe possède ses autres activités de maintenance.

Pour ceux qui n'accepteraient pas de déménager, une "aide à la reconversion" sera proposée, selon des modalités qui restent à définir avec les syndicats.

M. Serin justifie cette réorganisation par la réduction des besoins de maintenance mécanique spécialisée du tissu industriel régional.

(NLE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés