Quick exploite des jeunes travailleurs, dit la FGTB

Des étudiants qui travaillent dans des restaurants de la chaîne de restauration rapide Quick sont volés par leur employeur, affirme la FGTB. "On met en poche l'avantage fiscal pour l'engagement de jeunes travailleurs et on ne paie pas complètement ni correctement les heures prestées", affirme Yvan De Jonge, secrétaire régional pour Anvers FGTB.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés