Publicité

RFA: le gouvernement déterminé à aider l'automobile en crise

Le gouvernement allemand a affiché lundi sa détermination à coups de réunions de crise pour aider l'automobile, et notamment Opel, la filiale du constructeur américain en grande difficulté General Motors, qui a besoin d'au moins un milliard d'euros.

La chancelière Angela Merkel a annoncé en fin d'après-midi, à l'issue d'une réunion avec les dirigeants européens d'Opel, que l'Allemagne déciderait avant Noël d'octroyer ou non des garanties pour le constructeur, qui compte près de 26.000 salariés dans le pays.

Ces garanties pourraient atteindre "plus d'un milliard d'euros", a indiqué Carl-Peter Forster, le patron de GM Europe à l'issue de la réunion. Il a assuré que le constructeur n'avait "pas un besoin urgent de liquidités à court terme mais d'une protection à moyen terme".

Mme Merkel a par ailleurs martelé qu'Opel était "un cas particulier" et que le gouvernement ne pourrait venir au secours de toutes les entreprises en difficulté.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés