Selon Davignon, le gouvernement n'a encore rien demandé à Electrabel

Le gouvernement fédéral peut réclamer pour cette année une contribution de 500 millions d'euros à Electrabel, mais celui-ci n'a pas encore demandé le paiement de cette somme. C'est ce qu'a indiqué mardi soir Etienne Davignon, membre du comité de direction de GDF Suez, lors de l'émission "Ter Zake".

Etienne Davignon y a tenu un tout autre discours que Gérard Mestrallet qui, jeudi dernier à Paris, avait indiqué que son groupe ne paiera pas un euro des 500 millions réclamés par l'Etat belge pour le budget 2009.

Selon l'homme d'affaires belge, le gouvernement a bel et bien le droit de réclamer une contribution.

"Nous ne contestons pas le droit du gouvernement de faire pareille chose", a indiqué M. Davignon. Mais selon lui, Electrabel n'a "pas encore reçu le signal qu'il doit payer", a-t-il ajouté.

(NLE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés