Publicité
Publicité

SFPI: Modrikamen dénonce une "expédition punitive" contre les petits actionnaires

Le cabinet d'avocats Modrikamen a indiqué, jeudi, "prendre acte" de la volonté affichée par la SFPI "et du ministre des Finances qui en a la tutelle", de récupérer les frais d'huissier engagés suite au retrait par des actionnaires de Fortis de leur élection de domicile auprès de leurs avocats, soit quelque 250.000 euros. Dans un communiqué, le cabinet souligne que cette annonce intervient le jour même de la publication des résultats de BNP-Paribas, "qui indiquent que le groupe bancaire a doublé ses bénéfices grâce à la reprise de Fortis Banque".