STIB: accord sur les économies dans les dépenses de personnel

Les syndicats et la direction de la STIB ont conclu un accord sur la maîtrise de la masse salariale de la société bruxelloise de transport public prévue dans le cadre du plan d'économies de 46,2 millions d'euros, demandé par la Région bruxelloise. Ce plan prévoit de réaliser 5,5 millions d'euros sur les dépenses de fonctionnement liées au personnel.

Intervenu au terme de plusieurs mois de négociations entamées en octobre dernier, l'accord porte sur une réduction des heures supplémentaires, une augmentation des jours de congé sans solde sur base volontaire et un report d'engagement de certains membres du personnel employé.

En outre, la Convention sur la redistribution du travail qui permettait une réduction du temps de travail, sans réduction de la rémunération (32 h payées 36), sera revue, a précisé la direction mercredi soir.

La gestion des restaurants et cafétérias sera privatisée mais un contrôle de la politique des prix garantira le maintien des tarifs avantageux actuels.

Le système des heures de chaleur récupérées lorsque le thermomètre dépasse les 27 degrés ne sera plus appliqué qu'aux collaborateurs travaillant dans des locaux et/ou véhicules non-équipés de climatisation.

Le treizième mois est confirmé mais, exceptionnellement en 2010, la gratification des cadres de direction sera reportée au mois de janvier 2011.

Enfin, la direction a accepté de prolonger les prépensions à 58 ans pour les personnes nées en 1954 et 1955 ainsi que le régime de départ anticipé pour les personnes de 56 ans qui ont accompli une carrière de 40 ans.

(JDD)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés