Syndicats dénoncent 300 licenciements chez Swift

Les syndicats CNE et LBC ont dénoncé mercredi une restructuration qui diminuera l'emploi chez Swift Belgique, à La Hulpe (Brabant wallon), de 300 unités dans les deux ans à venir.

D'après les représentants des travailleurs, l'entreprise procède de manière "perlée" pour éviter la procédure Renault sur les licenciements collectifs, alors que la situation financière de Swift ne nécessite pas des mesures de cette ampleur.

Au mois d'août, les responsables de Swift avaient confirmé le non renouvellement de certains contrats et la suppression d'une trentaine de postes à La Hulpe, sans exclure une nouvelle vague de licenciement dans l'avenir en raison de la crise qui touche particulièrement ses clients dans le domaine de la finance.

Mercredi, aucune personne habilitée à parler au nom de Swift n'était joignable à La Hulpe.

(NLE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés