Un ex-travailleur d'Opel sur trois a trouvé un nouvel emploi

Près d'un tiers des travailleurs qui ont quitté Opel Anvers l'été dernier ont entre-temps trouvé un nouvel emploi. Pour les plus de 45 ans cela reste toutefois difficile de revenir sur le marché du travail, peut-on lire vendredi sur le site internet du Standaard.

L'été dernier 1.285 travailleurs ont déjà dû quitter le constructeur automobile. Ils ont reçu un accompagnement intensif afin de les aider à trouver un nouvel emploi.

Ascento a accompagné les ouvriers de moins de 45 ans. Sur les 695 dont il s'occupait, 289 ont jusqu'à présent un nouvel emploi.

Les ouvriers de plus de 45 ans sont accompagnés par Randstad Galilei mais la tâche semble plus difficile. Sur les 437 ouvriers accompagnés, 46 ont déjà trouvé un nouveau boulot et parmi eux onze ont plus de 50 ans.

Sur les 121 employés, qui sont principalement accompagnés par Vibam et SBS, environ la moitié ont repris le chemin du travail. (FUL)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés