Une nouvelle "Grande dépression" évitée mais redressement sera lent (Krugman)

Le monde a échappé à une "Grande dépression" mais cela va prendre au moins deux ans avant que l'économie mondiale ne se redresse totalement, a estimé lundi le prix Nobel d'économie américain Paul Krugman, à Kuala Lumpur (Malaisie).

Bien que le pire de la crise financière soit passé, le monde fait face maintenant à un ralentissement économique durable comparable à la "décennie perdue" que le Japon a subie dans les années 1990, a-t-il ajouté lors d'un discours devant un forum international de chefs d'entreprise.

"Comment s'en sort-on? La réponse technique est: Dieu seul le sait. Nous manquons terriblement de modèles", a dit M. Krugman, professeur d'économie à la prestigieuse université américaine de Princeton.

Dans le passé, des pays pouvaient se redresser rapidement grâce à leurs exportations, a-t-il ajouté, mais "à moins de trouver une autre planète pour y exporter, nous ne pouvons pas avoir un redressement économique porté par les exportations dans ce contexte de crise financière mondiale, ce qui signifie que nous sommes dans une situation grave", a-t-il ajouté.

Et il est hautement improbable que les autres solutions possibles -hausses des dépenses de consommation, des investissements des entreprises et de l'immobilier- puissent faire redémarrer l'économie américaine ou mondiale cette fois-ci, a estimé M. Krugman. (CLA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés