Une récession mais pas de dépression

Le monde industrialisé devrait connaître une sévère récession mais échappera néanmoins à la dépression grâce aux politiques budgétaires et monétaires mises en place par la plupart des pays concernés, ont indiqué lundi les économistes de la banque ING qui présentaient leurs prévisions économiques pour l'année 2009.

Les effets de ces politiques ne devraient cependant pas se faire sentir avant le second semestre 2009.

En Belgique, la crise se traduira par une croissance négative de 0,5%, pour la première fois depuis 1993, et par une hausse du nombre de chômeurs de 35.000 unités, "alors que les pouvoirs publics ont des difficultés à mettre en oeuvre des stimulants, compte tenu de la situation budgétaire", indique un communiqué du groupe. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés