USA: de généreuses exceptions aux plafonds sur les salaires

Les Etats-Unis ont annoncé mercredi qu'ils accordaient à General Motors, Chrysler et GMAC des exceptions au plafonds imposés aux salaires des entreprises américaines les plus aidées par l'Etat, se justifiant par la nécessité de "retenir ou attirer les talents".

Ces exceptions concernent le directeur financier du constructeur automobile General Motors (GM), Christopher Liddell, le directeur général de Chrysler Sergio Marchionne et le directeur général de la société de services GMAC Michael Carpenter, a indiqué le département du Trésor lors d'un point de presse à Washington.

Dans ces trois cas, le plafond de 500.000 dollars de salaire en numéraire sera allègrement dépassé.

Chez GM, M. Liddell, débauché chez le fabricant de logiciels Microsoft lundi, aura droit à 750.000 dollars en numéraire en 2010. Les 5,45 millions de dollars en actions qu'il recevra en plus seront en revanche bloqués jusqu'en 2011.

M. Marchionne, qui est également le patron de Fiat, sera rémunéré 600.000 dollars pour son rôle de numéro deux du conseil d'administration de Chrysler en 2009. Mais il ne recevra pas d'actions.

Enfin M. Carpenter aura droit à un salaire de 950.000 dollars en numéraire. S'y ajouteront jusqu'à 8,55 millions de dollars en actions. (BVH)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés