Venezuela: Chevron et Repsol retenus pour un gros appel d'offres pétrolier

L'Américaine Chevron et l'Espagnole Repsol font partie des compagnies retenues par le Venezuela pour exploiter des blocs pétroliers dans la richissime réserve du bassin de l'Orénoque, a annoncé mercredi le gouvernement socialiste du pays sud-américain.

La production initiale de ces deux blocs est évaluée à 400.000 barils par jour et leur exploitation nécessitera des milliards de dollars d'investissement.

Cet appel d'offres est l'un des plus importants lancés par l'Etat depuis l'arrivée au pouvoir il y a 11 ans du président Hugo Chavez, qui a entamé en 2007 une nationalisation du secteur des hydrocarbures dans le cadre de sa révolution socialiste.

A ce titre, la compagnie publique PDVSA contrôle 60% de tous les projets pétroliers développés dans le bassin de l'Orénoque, riche réserve pétrolifère de 55.314 km2, qui renfermerait 235 milliards de barils de brut selon des estimations locales.

Les réserves prouvées du Venezuela s'élèvent à 142,31 milliards de barils.

Chevron exploitera le bloc Carabobo 3, avec les japonaises Impex et Mitsubishi, ainsi que la vénézuélienne Suelopetrol, ont précisé les autorités.

Repsol, associée à la malaisienne Petronas et à trois compagnies indiennes, ONGC, Indian Oil et Oil India, s'est vu attribuer le bloc Carabobo 1, a indiqué Rafael Ramirez, ministre de l'Energie et président de PDVSA.

(MJN)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés