Wall Street finit en forte baisse après un mouvement de panique

La Bourse de New York a fini en nette baisse jeudi face aux craintes exacerbées sur les dettes européennes, après un accès de panique qui a donné lieu à une dégringolade historique du Dow Jones : l'indice a finalement abandonné 3,20% et le Nasdaq 3,44%.

"C'est une panique boursière", a constaté Gregori Volokhine, de Meeschaert New York.

Vers 20H40 HB, les indices ont commencé une violence dégringolade, atteignant un creux quinze minutes plus tard. Le vénérable indice Dow Jones a enregistré la plus forte chute en points de son histoire en séance (998,50 points), perçant sous le seuil de 10.000 points.

Selon des chiffres définitifs de clôture, le Dow Jones Industrial Average a abandonné 347,80 points à 10.520,32 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 82,65 points à 2.319,64 points.&

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a lui cédé 3,24% (37,75 points) à 1.128,15 points.

Le marché a connu une journée riche en rebondissements. Au moment de la clôture, les conjectures allaient bon train sur le fait qu'une erreur aurait exacerbé sa dégringolade.

"C'est clair qu'il y a eu problème. Il y a eu une erreur, humaine ou informatique, qui a provoqué l'enfoncement de niveaux techniques", a estimé Gregori Volkhine après avoir observé différents graphiques de la journée, mais sans plus se prononcer.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés