Wall Street finit sur une nouvelle nette baisse, focalisée sur la zone euro

La Bourse de New York a terminé en nette baisse vendredi, comme la veille, gagnée par un nouvel accès de fièvre face aux difficultés budgétaires de la zone euro: le Dow Jones a perdu 1,51% et le Nasdaq 1,98%.

Selon les chiffres définitifs de clôture, le Dow Jones Industrial Average a abandonné 162,79 points à 10.620,16 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 47,51 points à 2.346,85 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a lâché de son côté 1,88% (21,76 points) à 1.135,68 points.

"Des craintes exacerbées concernant la crise de la dette dans la zone euro, ses conséquences sur le futur de la région et la reprise économique mondiale continuent de plomber la confiance du marché", ont constaté les analystes de Charles Schwab.

"La nervosité est extrême", a observé Anthony Conroy, vendeur d'actions pour BNY ConvergEx Group. "Le marché s'inquiète pour l'Europe. S'il y a un ralentissement économique là bas, cela va affecter les Etats-Unis."

Le soulagement qui avait accueilli en début de semaine le plan de 750 milliards d'euros de l'Union européenne et du Fonds monétaire international pour aider les pays européens à faire face à leurs dettes publiques est, depuis, largement retombé.

L'euro a ainsi plongé vendredi à son plus bas niveau depuis fin octobre 2008, à 1,2359 dollar. "La tentative de stabiliser l'euro n'a eu qu'un effet à très court terme", a commenté Frederic Dickson, de DA Davidson. (CHN)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés