Wall Street recule légèrement après les élections en Europe

Wall Street a ouvert en baisse lundi après un week-end électoral en Europe où le socialiste François Hollande a remporté la course à la présidence en France et les partis anti-austérité ont raflé la majorité en Grèce: le Dow Jones perdait -0,32% et le Nasdaq -0,17%.

Vers 15h40 HB, le Dow Jones Industrial Average perdait 42,00 points à 12.996,27 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 5,17 points, à 2.951,17 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 abandonnait 0,14% (-1,88 points) à 1.367,22 points.

La Bourse de New York avait fini en nette baisse vendredi, plombée par une baisse des créations d'emplois aux Etats-Unis ainsi que par l'incertitude avant ces scrutins sur le Vieux Continent: le Dow Jones avait lâché 1,27% à 13.038,27 points et le Nasdaq 2,25% à 2.956,34 points.

"Les principaux indices devraient prolonger la chute de la semaine dernière en raison du regain d'inquiétude des investisseurs pour la zone euro", a observé la banque Wells Fargo.

"Les marchés financiers mondiaux ne sont pas enthousiastes à l'idée que la France et la Grèce ont voté pour des gouvernements moins enclins à travailler avec les Allemands à une approche cohérente pour résoudre leurs déficits budgétaires", a résumé Dick Green, du site d'analyse financière Briefing.com.

Les marchés étaient avant tout préoccupés par l'évolution politique en Grèce, épicentre de la crise européenne de la dette. Après deux ans de politique de rigueur, les électeurs ont sanctionné les deux partis pro-européens qui se partageaient le pouvoir. (CHN)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés