Publicité
Publicité

1er mai: Vande Lanotte craint que le sp.a soit exclu des négociations

L'ancien conciliateur fédéral et président du sp.a Johan Vande Lanotte s'en est pris à l'occasion du 1er mai aux petits jeux politiques qui obèrent la conclusion d'un accord fédéral. Il craint que les autres partis soient uniquement à la recherche de la façon d'exclure des négociations les partis à visée sociale et progressiste.