2 à 3 ans de prison requis contre l'ex-échevin Despiegeleer

Le ministère public a requis 2 à 3 ans de prison contre l'ex-échevin Despiegeleer, et 1 à 2 ans de prison contre de hauts responsables de "La Carolorégienne", jeudi devant le tribunal correctionnel de Charleroi, dans le procès relatif à la gestion de cette société de logements sociaux.

Evoquant la série d'infractions à charge de trois ans anciens échevins - Claude Despiegeleer, Serge Van Bergen et André Liesse -, de l'ancien sénateur Francis Poty, et de plusieurs ex-responsables de "La Carolorégienne", l'accusation a estimé que la plupart des faits sont bien établis, qu'il s'agisse d'abus de biens sociaux, de marchés truqués, de faux et usage de faux, ou encore de comptabilité non-conforme à la législation en vigueur.

Le premier substitut Sanhaji a particulièrement souligné le rôle prépondérant joué par Claude Despiegeleer, "imperméable à la régularité des procédures", qui a été le "véritable patron" de La Carolorégienne, s'octroyant par exemple des remboursements de frais qui ont dépassé les 54.000 euros en cinq ans.

(GFR)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés