23 objets suspects découverts sous terre à Melle

23 objets suspects ont été localisés sous terre par des firmes spécialisées dans le quartier "Vogelhoek" de Melle (Flandre orientale). Il pourrait s'agir de bombes datant de la Seconde Guerre mondiale. Les fouilles ont été entreprises lundi. Début mars, 950 maisons avaient été évacuées dans ce quartier suite à la découverte d'une bombe.

Cette recherche est menée à la demande d'Aquafin en prévision à des travaux de drainage.

"Pour assurer la sécurité des habitants des alentours et des ouvriers, nous avons effectué un relevé des lieux dangereux avant de commencer les travaux", explique Sabine Schellens d'Aquafin.

La firme gantoise aDeDe, spécialisée dans la détection des explosifs, a mené une enquête historique préliminaire sur base de photographies aériennes et de témoignages des bombardements de la Seconde Guerre mondiale.

La zone sur laquelle a porté l'enquête a été subdivisée en zones verte et rouge selon les risques qu'elles représentent.

L'entreprise Bom-Be de Louvain a placé en zone rouge sur la carte les 23 objets suspects.

Pour chaque objet, la localisation et la profondeur sont connues grâce à des mesures obtenues par gps.

Si des munitions sont réellement découvertes, les services de déminage se rendront sur place.

Le quartier Vogelhoek a été fortement bombardé en 1944, durant le printemps, par les troupes alliées. Celles-ci visaient une station de ravitaillement allemande pour préparer le débarquement des alliés en Normandie. (FCH)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés