Publicité
Publicité

40 pc des IVG concernent des femmes d'origine étrangère

Quarante pour cent des femmes qui se font avorter en Belgique sont d'origine étrangère. Il s'agit principalement de femmes originaires d'Europe centrale et de l'Est et d'Afrique sub-saharienne, souligne la parlementaire Vera Jans (CD&V) dans Het Belang van Limburg.