AB InBev: le sp.a veut lui aussi revoir les intérêts notionnels

Le député socialiste Dirk Van der Maelen (sp.a) voit lui aussi dans la polémique entourant les pertes d'emploi chez AB InBev la "énième preuve que la déductibilité des intérêts notionnels est une mesure aveugle qui ne permet pas d'améliorer l'emploi ni les investissements".

Le système doit dès lors être limité "aux entreprises qui se mobilisent réellement pour des investissements et l'emploi, et non des entreprises comme AB InBev qui engrangent des milliards de bénéfices tout en mettant des centaines de personnes à la porte", juge le député, réclamant des séances au plus tôt en commission Finances pour évaluer la mesure.

Le PS, ainsi qu'Ecolo et Groen, ont eux aussi remis en question le système des intérêts notionnels en lien avec le dossier AB InBev. (LOD)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés