Publicité
Publicité

Accident à la STIB : les jours de la victime ne sont pas menacés

Les jours de la femme qui a été coincée vendredi soir entre les portes d'une rame de métro à la station Rogier à Bruxelles ne sont pas menacés, a-t-on appris auprès de la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (STIB). La victime est restée consciente lors de son transfert à l'hôpital où elle a été recousue à la tête.