Accident d'un car à Crespin : le chauffeur néerlandais en garde à vue

Le chauffeur néerlandais de l'autocar dont l'accident a fait un mort et 17 blessés, dont trois graves, vendredi soir sur une autoroute du nord de la France, a été placé samedi en garde à vue, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

L'audition du chauffeur, âgé de 63 ans et expérimenté, doit permettre de recueillir des éléments sur les causes précises de l'accident, selon la même source. Il pourrait être dû à l'assoupissement du conducteur du car. Des expertises techniques doivent également être menées.

L'autocar de la compagnie Eurolines, qui assurait la liaison Amsterdam-Paris, a fait une sortie de route en début de soirée sur l'autoroute A2.

Le véhicule était seul impliqué dans l'accident, qui a fait un mort, un jeune Français âgé de 20 ans. Trois passagers ont été grièvement blessés, mais leur pronostic vital n'était plus engagé samedi, selon une source policière.

Il s'agit d'un Français, d'un Belge et d'un Néerlandais. Deux d'entre eux sont hospitalisés dans deux établissements distincts en Belgique, le troisième à Lille.

Quatorze personnes, dont le chauffeur, ont été légèrement blessées, et certaines d'entre elles devaient sortir de l'hôpital samedi, selon la préfecture.

Parmi les 37 passagers que transportait l'autocar de 52 places, se trouvaient des personnes d'une douzaine de nationalités différentes, dont des Français, des Anglais, des Néerlandais, des Chiliens et des Italiens, selon la même source.

Des pompiers français et belges sont intervenus, l'accident ayant eu lieu à quelques kilomètres à peine de la frontière belge.

(HIE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés