Publicité

Adieu la mitraille en 2009?

Le ministre des Finances Didier Reynders (MR) s'est dit lundi, via son porte-parole, "tout à fait favorable à la suppression des pièces de 1 et 2 cents", selon la presse économique francophone.

Un bureau d'études doit bientôt interroger les commerçants des communes de Visé et Waregem qui ont participé, depuis le mois de juin dernier, à une expérience-pilote visant à ne plus utiliser les pièces de 1 et 2 centimes d'euro. Si les résultats de cette enquête sont positifs, l'Union des classes moyennes (UCM) et son homologue flamand Unizo ont l'intention de demander au ministre des Finances de généraliser la règle de l'arrondi à la caisse pour les paiements liquides à l'ensemble du pays.

Didier Reynders s'y est d'ores et déjà déclaré favorable "à condition toutefois qu'on organise une concertation tous ensemble entre l'UCM, l'Unizo, les assocations de défense des consommateurs, les représentants des commerçants, et qu'on essaie de dégager une piste de consensus".

La rencontre pourrait avoir lieur dès janvier 2009. Avant toute suppression des ces pièces, il faudra un vrai débat sur le fond, ajoute le ministre. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés