Publicité

Affaire Younes: Me Magnée n'exclut plus "la baffe de trop"

Xavier Magnée, l'avocat du père de Younes Jratlou, n'exclut plus désormais "un drame à la Balzac, un drame à la Zola, chez de pauvres gens, si le père a donné une baffe de trop", a indiqué le conseil du père de Younes dans La DH de mercredi. "Si c'était l'explication, je serais soulagé. Je respirerais même: enfin on saurait", a ajouté l'avocat quant à une explication éventuelle de la mort du petit Younes.

"S'il (le père, NDLR) n'avoue pas, on verra. Ce sera alors une question de preuves", a encore indiqué Me Magnée.

Younes Jratlou, un Cominois âgé de 4 ans, avait disparu dans la nuit du 25 au 26 octobre 2009 au Bizet. Son corps avait été retrouvé le 10 novembre en soirée dans la Lys, à hauteur de l'écluse de Bas-Warneton (Comines).

Après un an d'enquête et plusieurs auditions, la juge d'instruction en charge du dossier, Françoise Van Den Noortgaete, a estimé, mardi, qu'elle disposait d'indices suffisants pour inculper Mohamed et Naïma Jratlou, les parents de Younes, sous le chef de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner avec la circonstance aggravante que la victime, mineure, est leur propre fils. (LEE)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés