Afghanistan: attaque-suicide contre un convoi belge: pas de blessé

Une attaque à la voiture piégée a été commise lundi matin par un kamikaze contre un convoi belge de l'OTAN dans le nord de l'Afghanistan, entraînant la mort du conducteur de la voiture piégée mais sans faire d'autre victimes, a annoncé la police afghane.

L'attaque s'est produite dans le centre de la ville de Kunduz, la capitale de la province éponyme, au passage d'un convoi belge de la force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF, dirigée par l'OTAN), a précisé le chef provincial de la police, Abdul Razaq Yaqoubi.

"Heureusement, il n'y a pas de victime parmi les forces de l'OTAN ou la population locale. Le kamikaze est la seule victime", a-t-il ajouté.

Un porte-parole de l'insurrection talibane, Zabiullah Mujahid, a affirmé que l'attaque avait été commise par l'un de ses membres, Mohibullah, et a affirmé que dix soldats allemands avaient été tués dans l'explosion.

Une centaine de militaires belges se trouvent à Kunduz: 70 au sein d'une équipe d'instructeurs chargée d'encadrer une brigade de l'armée afghane et une vingtaine qui sont intégrés au sein d'une Equipe provinciale de Reconstruction dirigée par l'Allemagne.

(CLA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés