Afghanistan: Ecolo réclame plus de transparence

La députée Ecolo Juliette Boulet a réclamé mercredi plus de transparence sur les opérations menées par les soldats belges en Afghanistan, au lendemain de la diffusion d'images de soldats belges pris sous le feu dans le nord du pays.

"Même si, aux dires du ministre de la Défense (Pieter De Crem), ces vidéos, enregistrées par deux militaires, sont connues depuis des mois, elles illustrent le besoin des militaires belges de dire la vérité sur ce qu'il se passe au quotidien sur le terrain", fait observer la députée, membre de la Commission de la Défense de la Chambre.

A ses yeux, ces images rappellent également "le profond décalage entre la réalité sur place et les propos rassurants du ministre De Crem (...) qui a plusieurs fois affirmé que les soldats ne seraient pas engagés 'sur le terrain'".

Le groupe Ecolo-Groen! rappelle sa volonté de revoir la stratégie actuelle en Afghanistan "car il est clair que l'approche militaire unilatérale ne fonctionne pas".

"Il est notamment important de rétablir l'équilibre entre les 109 millions d'euros de dépenses militaires belges en Afghanistan et les 12 millions d'euros consacrés par la Belgique à la reconstruction du pays", souligne Mme Boulet.

Le ministère de la Défense avait contesté mardi le caractère inédit des images diffusées et jugé qu'elles prouvaient l'adéquation de la réaction des militaires belges ainsi que la qualité de leur équipement, de même qu'elle démontraient "ce que le ministre De Crem a toujours dit: le risque zéro n'existe pas". (LEE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés