Afghans: une réponse de Di Rupo qui était finalement celle de De Block

Une des questions posées jeudi au Sénat, relative à la procédure d'asile pour les ressortissants afghans a subi une erreur d'aiguillage, a-t-on indiqué au cabinet de la secrétaire d'Etat Maggie De Block après que celui du Premier ministre se soit étonné de se trouver mêlé à l'interpellation du jour.

Destinée au Premier ministre, comme confirmé dans l'ordre du jour de la séance, la question de Freya Piryns (Groen) a reçu une réponse apportée par Mme De Block. La secrétaire d'Etat avait souligné que M. Di Rupo lui "avait demandé de répondre au nom du gouvernement".

Dans sa réponse, Mme De Block a défendu la procédure d'asile organisée en Belgique, assurant qu'elle se faisait conformément aux règles internationales, cela alors que l'expulsion d'un jeune Afghan suscite l'émoi en Flandre mais pose également question jusque sur les bancs des socialistes européens, puisque Marc Tarabella a interpellé la Commission européenne en y faisant référence.

Cette expulsion controversée a poussé Freya Piryns à interroger le Premier ministre jeudi. C'est donc finalement Maggie De Block qui lui a répondu "en son nom", a-t-on précisé jeudi soir à son cabinet, précisant que le cabinet du Premier ministre en avait "pris connaissance".

(OCH)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés