Alain Mathot (PS) a été entendu à deux reprises par la justice cette semaine

Le député-bourgmestre de Seraing Alain Mathot (PS) a été entendu à deux reprises au cours de la semaine écoulée par la justice. Ces auditions se sont inscrites dans le cadre du dossier "Intradel" ouvert depuis plus d'un an pour corruption et blanchiment d'argent, a-t-on appris, samedi, de sources proches de l'enquête.

Créée en 1979, l'intercommunale Intradel est chargée de gérer les déchets produits par quelque 957.000 habitants sur le territoire de 72 communes de la province de Liège.

L'enquête menée autour de l'intercommunale concerne l'attribution du marché d'extension de l'usine. La justice suspecte le versement de commissions occultes dans le cadre de l'attribution du marché public.

Alain Mathot a été entendu une première fois, lundi dernier, par la section financière de la police judiciaire fédérale de Liège et une seconde fois, mercredi, par le juge Richard, chargé d'instruire cette affaire.

Le député-bourgmestre de Seraing a été auditionné pour s'expliquer sur certaines opérations financières mises à jour par les enquêteurs.

A même source, on a précisé qu'Alain Mathot n'a pas reconnu avoir posé d'actes pouvant l'impliquer dans ce dossier de corruption et de blanchiment d'argent.

A l'issue de l'audition chez le juge d'instruction, Alain Mathot est sorti libre et n'a fait l'objet d'aucune inculpation.

(COR 509)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés