Alertes à la bombe: le trafic ferroviaire a repris

Le trafic ferroviaire a repris dans le courant de la soirée de vendredi dans les quatre grandes gares qui ont été la cible d'alertes à la bombe, a-t-on appris auprès d'Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire belge.

A Louvain, le trafic a été rétabli sur quatre voies vers 20h25. La circulation des trains a été perturbée pendant 25 minutes à Bruxelles et elle a été restaurée à 20h10. La gare d'Anvers-Central a été complètement évacuée et le trafic ferroviaire a repris à 21h05.

Infrabel s'attend à des retards durant la soirée allant d'une demi-heure à une heure dans les zones concernées par ces alertes.

L'alerte à la bombe a été lancée à Louvain à 19h00 auprès des pompiers. Un inconnu les a avertis qu'une bombe allait exploser dans la gare ou dans ses environs. La police locale et la police des chemins de fer a dès lors décidé de procéder à l'évacuation de la gare qui a été fouillée. Les policiers ont découvert un colis suspect sur l'un des quais. Il est examiné par le Service d'enlèvement et de destruction d'engins explosifs de l'armée (SEDEE).

Les gares de Bruxelles-Central, Anvers-Central et Gand-saint-Pierre ont également été visées par d'autres alertes à la bombe.

A Gand, le trafic ferroviaire n'a pas été interrompu pendant que la police procédait aux fouilles, à l'inverse des gares de Bruxelles et d'Anvers, où les trains se sont arrêtés à partir de 19h45.

(DEC)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés