Publicité
Publicité

Alicia: le suspect ne reconnaît pas l'intention homicide

Le jeune homme placé sous mandat d'arrêt dans le cadre du décès d'Alicia Damoiseaux ne reconnaît pas l'intention homicide, a expliqué son conseil, Me Jean-Paul Reynders, confirmant une information de RTL-TVi mardi. Il reconnaît sa responsabilité mais nie toute intention de tuer.

Samuel W. (Weertz), âgé de 19 ans, a été placé sous mandat d'arrêt lundi. Il habitait depuis deux mois dans l'immeuble situé rue du Général Bertrand, à Liège, où le cadavre d'Alicia a été découvert samedi.

"Mon client ne nie pas les faits. Il reconnaît le lien causal entre sa participation et le décès mais conteste toute intention homicide", a expliqué Me Reynders à BELGA.

L'avocat, qui ne souhaite pas s'exprimer sur les circonstances du décès avant la chambre du conseil prévue le vendredi 27 août, ne confirme pas les informations selon lesquelles la jeune fille aurait été battue à mort parce qu'elle refusait d'entretenir des relations sexuelles avec le jeune homme.

Me Reynders a rencontré son client lundi pendant une heure à la prison de Lantin. "J'ai eu face à moi un jeune homme de 19 ans qui n'est pas un marginal et qui n'a jamais eu de problème avec la justice. Il s'agit d'un jeune homme calme, qui suivait une scolarité normale", a expliqué l'avocat.

Le jeune homme devait entreprendre des études d'éducateur à la rentrée.

Si la version du jeune homme était suivie par la justice, il pourrait éventuellement être poursuivi pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

(VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés