Alphabétisation: différencier les approches et promouvoir les bibliothèques

L'alphabétisation nécessite désormais de développer des approches différenciées en fonction des publics concernés et de développer les projets des bibliothèques, a relevé jeudi la ministre de l'Egalité des chances Fadila Laanan sur base d'un état des lieux dressé par la Communauté française.

L'alphabétisation des adultes "infra-scolarisés" doit ainsi être clairement distinguée de l'apprentissage du français par des immigrés "primo-arrivants" qui maîtrisent l'expression écrite, souligne Mme Laanan.

Il convient aussi de rapprocher l'offre de formation des publics situés en milieu rural, selon les conclusions de l'état des lieux.

Parmi les initiatives prévues, la ministre cite la réalisation d'une enquête sur les compétences de base des adultes, la mise au point d'un outil commun aux trois entités francophones pour la gestion des subventions octroyées aux opérateurs d'alphabétisation et la concrétisation de plates-formes territoriales chargées au niveau local de développer une action intégrée en faveur de l'alphabétisation des adultes.

La Communauté française publie en outre une brochure adressée aux bibliothèques (www.fadilalaanan.net/downloads/pdf/OutilBiblio.pdf), destinée à valoriser le partenariat entre elles et le secteur de l'éducation permanente et de l'insertion sociale.

Ce "kit d'autonomie" reprend un ensemble de conseils et d'outils pratiques d'animation, d'exemples et de "trucs et astuces" provenant de professionnels du secteur de l'alphabétisation.

Les plans d'intervention pluriannuels dans le secteur des bibliothèques sont financés cette année à hauteur de 1,499 million d'euros.

L'Etat des lieux de l'alphabétisation fera l'objet d'un séminaire organisé par le Comité de pilotage sur l'alphabétisation des adultes, lundi sur le campus du Céria à Anderlecht. (VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés