Amnesty International dénonce l'assignation à résidence d'Aung San Suu Kyi

Une centaine de personnes ont manifesté samedi à Bruxelles devant l'ambassade birmane. Ils dénoncent l'assignation à résidence imposée depuis des années à l'opposante birmane Aung San Suu Kyi. L'activiste fêtait samedi son 65e anniversaire et Amnesty International (AI) exige sa libération dans le plus brefs délais. Plusieurs personnalités politiques ont participé à la manifestation, a précisé une porte-parole de l'association de défense des droits de l'homme.

L'ONG avait disposé quelques grands panneaux devant l'ambassade située boulevard général Wahis. "Aung San Suu Kyi est en résidence surveillée depuis 14 ans déjà. Aujourd'hui, c'est son anniversaire, c'est pourquoi nous manifestons. Au total, nous avons rassemblé 4.100 témoignages de soutien que nous allons remettre au personnel de l'ambassade", a déclaré la porte-parole.

Aung San Suu Kyi milite pour la défense des droits de l'homme et pour la démocratie dans son pays. Elle a remporté le Prix Nobel de la Paix en 1991. (MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés