Publicité
Publicité

Appel Bruxelles: peine de 8 ans de prison confirmée pour un parrain violeur

Un homme de 55 ans, qui avait abusé sexuellement de sa filleule, a vu sa peine de 8 ans de prison confirmée par la cour d'appel de Bruxelles. La cour a prononcé, en outre, la mise à la disposition du gouvernement du condamné pendant 10 ans.

L'affaire avait été jugée en première instance en juillet dernier, 14 ans après les faits.

Elle avait tout d'abord fait l'objet d'une information par le parquet en 1998. La victime, une petite fille âgée de 5 ans alors, avait rapporté à ses parents qu'elle avait été violée par son parrain 3 ans auparavant, en 1995.

Les parents de la fillette avait porté plainte, mais le parquet avait décidé de ne pas mettre le dossier à l'instruction. La psychologue qui avait examiné la petite fille avait estimé que celle-ci n'était pas crédible.

C'est le propriétaire de l'immeuble où habitait le violeur qui a mis la main, par hasard, sur les preuves beaucoup plus tard. Il avait retrouvé une caisse dans laquelle se trouvaient les cassettes vidéos montrant son ancien locataire en train d'abuser d'une petite fille.

En perquisitionnant ensuite son nouveau domicile, les policiers avaient trouvé accrochées aux murs des culottes d'enfant. Les enquêteurs avaient également saisi, parmi des milliers d'images pornographiques, la photo d'une autre fillette entièrement nue. Il s'agissait de la fille d'un ami du condamné. (COR 954)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés