Appel Ghislenghien: Le président Jean-Francis Jonckheere refuse de s'abstenir

Le président de la cour d'appel de Mons, Jean-Francis Jonckheere, visé par une demande en récusation dans le dossier de la catastrophe de Ghislenghien, a fait savoir mercredi matin qu'il refusait de s'abstenir. Le dossier va être transmis à la Cour de cassation, qui a huit jours pour statuer.

Le président a déposé sa déclaration écrite au greffe de la cour d'appel mercredi vers 11h00. Il y indique qu'il refuse de se récuser.

Suivant la procédure normale, la demande de récusation et la réponse du président vont être transmises au procureur général près la Cour de cassation dans le délai de trois jours. La Cour a huit jours pour statuer.

Si elle conforte le président Jonckheere, le procès reprendra avec le même collège de juges. Si elle le récuse, il faudra désigner un nouveau président et lui laisser le temps d'étudier le dossier, lourd de 88 cartons, ce qui pourrait renvoyer le procès en appel à l'année judiciaire prochaine.

C'est l'avocat de la société Husqvarna (ex-Diamant Boart), François Koning, qui avait déposé mardi matin la demande de récusation contre le président, estimant que le rapport d'audience lu par le président Jonckheere lundi au premier jour du procès manquait d'impartialité. (OSN)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés