ArcelorMittal: "Nous sommes toujours confrontés aux mêmes blocages"

"Nous sommes toujours confrontés aux mêmes blocages", a regretté mercredi soir David Camerini, président de la délégation CSC chez ArcelorMittal en région liégeoise, alors que, selon la direction, une "ultime" réunion de concertation a eu lieu dans la journée.

"Ce sont toujours les mêmes points qui posent problème: les rémunérations, la pérénité de l'entreprise, l'absence de garanties quant à un redémarrage alors que le froid est lui aussi mal en point", a énuméré le responsable du syndicat chrétien.

C'est dans ce contexte que le front commun se réunira demain/jeudi matin afin de définir sa position.

Quant aux menaces de la direction - qui a fait savoir qu'en cas d'échec de la concertation, elle sera "contrainte d'appliquer des mesures sociales classiques pour faire face à la réduction d'activité" - elles sont "déplorables, déplacées et inadmissibles", a encore déclaré David Camerini.

Les syndicats rencontreront enfin des représentants du gouvernement wallon, vendredi, à Namur. "Nous allons réclamer l'organisation de réunions tripartites avec la Région, les syndicats et la direction du groupe sidérurgique afin d'obtenir un schéma industriel et avoir si on a un avenir", a conclu le syndicaliste.

ArcelorMittal emploie plus de 3.000 personnes en region liégeoise.

(THA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés