Publicité
Publicité

Arrêt des permanences Salduz: "Les policiers continueront à faire leur travail"

Alors que les avocats francophones et germanophones ont confirmé vendredi qu'ils mettront en oeuvre dès dimanche leur menace de suspendre les permanences Salduz - permettant aux suspects d'être assistés par un avocat lors de leur première audition, le Syndicat libre de la fonction publique (SLFP) de la police a fait savoir que les policiers continueront à faire leur travail.