Assassinat parachutiste: une autre lettre est arrivée à la cour

Le président des assises, Michel Jordens, a débuté, vendredi, la séance du procès d'Els Clottemans par une communication indiquant qu'une autre lettre était parvenue à la cour d'assises de Tongres. "Cette fois, une adresse et un nom sont indiqués. Il s'agit de Ronny Mariën", a expliqué M. Jordens. Ronny Mariën, de son côté, a nié être l'auteur de cette lettre. "Je ne sais rien à propos de cette affaire", a-t-il indiqué à Belga.

L'avocat des parties civiles, Jef Vermassen, et le procureur, Patrick Boyen, auraient également reçu une lettre de Ronny Mariën. L'homme, originaire de Wellen, est un rigger, une personne disposant d'une licence pour entretenir et réparer des parachutes, qui s'occupe, notamment, de replier les parachutes de secours. Au début de l'enquête, il avait été nommé en tant qu'expert.

Après cette annonce, les audiences du procès ont commencé avec des témoignages de quelques membres du club "Zwartberg". Jan De Wilde, l'époux d'Els Van Doren, la victime, sera entendu vendredi. Sa compagne actuelle, Vanessa Porton, témoignera également dans la journée.

Par ailleurs, aucune communication n'a été faite quant à la lettre anonyme de jeudi. (VIM)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés