Assises Bruxelles: des juges de la jeunesse pour le procès de Junior Kabunda

Les deux juges assesseurs, ou conseillers, du président Luc Maes seront bien des magistrats spécialisés dans les affaires de jeunesse pour le procès de Junior Kabunda qui débutera le 29 novembre prochain devant la cour d'assises de Bruxelles. Le jeune homme est accusé d'un triple meurtre.

Le président de cour d'assises sera bien accompagné de deux juges de la jeunesse, conformément aux nouvelles dispositions en la matière. Mme Pascale France, magistrate à Bruxelles, et M. André Donnet, magistrat à Nivelles, assisteront ainsi le président Maes.

La règle s'applique, depuis juillet 2009, dans les cas de procès aux assises de mineurs pour lesquels le tribunal de la jeunesse s'est désaisi.

Du côté du ministère public, c'est Pierre Rans, également habitué à requérir en chambre de la jeunesse, qui siègera.

Junior Kabunda sera jugé pour le meurtre du pianiste, Benjamin Rawitz, au domicile de ce dernier, situé rue des Minimes, le 30 août 2006. L'accusé était alors âgé de 16 ans.

Il sera aussi jugé pour le meurtre de sa propre fille de 1 an et pour celui de la grand-mère de sa petite amie, commis en septembre 2009 alors qu'il était en sortie autorisée par l'IPPJ (Institut Public de Protection de la Jeunesse) de Braine-Le-Château. (MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés