Publicité

Assises Bruxelles: une peine de 15 à 20 ans requise à l'encontre de Pietro Ferro

L'avocat général, Bernard Dauchot, a requis une peine de 15 à 20 ans de prison pour Pietro Ferro. L'homme a été reconnu coupable de tentative d'assassinat sur son ex-compagne par la cour d'assises de Bruxelles vendredi.

L'avocat général a demandé aux jurés de prendre en compte la carence éducative et les violences paternelles que Pietro Ferro avait subies.

Il ressortait de l'enquête de personnalité que Pietro Ferro avait grandi en Sicile dans une famille pauvre et avec un père violent. Ses parents avaient eu 15 enfants dont 9 étaient décédés très jeunes.

Bernard Dauchot a par contre estimé que les jurés ne devaient pas prendre en compte son absence de condamnation à une peine criminelle ni les regrets qu'il a formulés, "car", a-t-il dit, "c'est la moindre des choses".

Il a enfin rappelé le "déluge" de messages de menace et de haine que Pietro Ferro envoyait à son ex-compagne.

Il a tiré sur Maria Fernandez Alvear, son ex-compagne, le 20 octobre 2008, devant le Palais de justice de Bruxelles. Ils sortaient tous deux d'une audience du tribunal de la jeunesse devant lequel ils étaient en conflit concernant la garde de leur fils.

Me Olivier Martins, avocat de la défense, a plaidé une peine de 5 ans avec un sursis probatoire. Il a évoqué comme circonstance la plus atténuante la difficulté de son client d'élever un enfant handicapé, celui qu'il a eu avec Maria Fernandez Alvear. (COR 954)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés