Publicité

Assises de l'interculturalité: des organisations juives flamandes s'en prennent à Milquet

Le forum flamand des organisations juives a écrit à la ministre de l'Egalité des chances Joëlle Milquet, lui reprochant de n'avoir invité aucune association juive flamande aux assises de l'interculturalité. La N-VA a appuyé ces critiques. Par ailleurs, après le MR, ce sont les libéraux flamands qui critiquent le rapport final des assises.

Le forum flamand des organisations juives se dit "particulièrement indigné" de ne pas avoir pu participer aux travaux des assises de l'interculturalité, rapporte Joods Actueel mercredi sur son site internet. Une telle participation aurait au moins permis à une de ces associations juives de s'opposer à la recommandation visant à supprimer la référence à l'holocauste dans la loi réprimant le négationnisme. Cette recommandation vise à ouvrir la possibilité de punir le négationnisme des génocides en général.

Par ailleurs, l'Open Vld se montre critique vis-à-vis du rapport final des assises de l'interculturalité. Dans le Standaard, le député Bart Somers pourfend notamment la recommandation visant à prévoir des quotas de personnes étrangères ou d'origine étrangère sur le marché de l'emploi. "Les quotas stigmatisent tout un groupe, or il y a précisément nécessité d'avoir une approche individuelle et émancipatrice", a-t-il indiqué.

Bart Somers émet également une série de suggestions visant à freiner l'arrivée de demandeurs d'asile et à accroître les flux sortants. Il demande à la présidence belge de l'Union européenne d'insister auprès de la Turquie pour qu'elle protège plus efficacement ses frontières et souhaite que des officiers de liaison soient envoyés dans des aéroports étrangers pour contrôler les visas. (LEE)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés