Athénée de La Brise: l'argent est toujours là, assure Nollet

A tout moment, la somme de 15 millions prévue pour l'athénée La Brise de Watermael-Boitsfort, était, est et restera disponible dans le cadre du plan de rénovation des bâtiments scolaires, a indiqué lundi le ministre de la Fonction publique Jean-Marc Nollet en Commission du parlement de la Communauté française. Mais pour ce qui concerne le projet pédagogique à y développer, il a renvoyé à sa collègue Marie-Dominique Simonet.

Répondant à Caroline Désir (PS), Maxime Prévot (cdH) et Olga Zrihen (PS), le ministre a réfuté l'idée selon laquelle l'établissement serait en sursis. Le gouvernement a décidé d'un moratoire et d'une nouvelle décision en mai, a-t-il dit. Si certains estiment que cette date tombe trop tôt pour décider, "on peut en reparler", a ajouté M. Nollet.

Le rapport qui lui a été demandé examinera les différentes options possibles pour La Brise: celle de continuer dans la logique actuelle, celle d'ajouter une section primaire afin d'occuper les espaces de l'athénée actuellement vides ou celle d'y développer un projet pédagogique spécifique.

Mais il s'agit là d'une compétence de la ministre de l'Enseignement obligatoire Marie-Dominique Simonet, a aussitôt ajouté M. Nollet

De toutes façons, chaque option sera examinée du point de vue de la santé des élèves et de leur sécurité, a insisté le ministre, faisant allusion à l'état des bâtiments et à la présence d'amiante. (JLS)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés