Au moins 100 personnes sans emploi à l'Open Vld

L'exclusion de l'Open Vld de la majorité flamande aura d'importantes conséquences sociales. Au total, 101 collaborateurs de l'Open Vld se retrouveront sans emploi, selon la presse flamande. Quarante-huit autres personnes pourront, quant à elles, retrouver leur emploi au sein de l'administration.

Sur les 149 personnes travaillant au sein des cabinets des ministres sortants Dirk Van Mechelen, Patricia Ceysens et Marino Keulen, seules 48 sont détachées de l'administration. Des emplois disparaîtront également au sein du groupe Open Vld du Parlement flamand.

Les personnes détachées peuvent retrouver leur ancien poste. Les autres seront licenciées lors de l'entrée en exercice du nouveau gouvernement. Seules quelques personnes pourront continuer à travailler en tant que collaborateurs personnels des anciens ministres. Les autres recevront au maximum cinq mois d'indemnités en complément de l'allocation de chômage.

(GFR)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés