Publicité
Publicité

Aucun incident à la City Parade à quelques minutes de l'entrée des chars

Sur le plateau du Heysel, le boulevard du Centenaire et le parc d'Osseghem se remplissent petit à petit samedi depuis 14 heures de fêtards venus participer à la City Parade, la première organisée à Bruxelles. Les organisateurs ne signalaient en fin d'après-midi aucun incident.

Les organisateurs n'étaient pas en mesure de donner un bilan chiffré de l'assistance, à quelques minutes du début de la parade proprement dite, prévu vers 17h30.

La 10e édition de la City Parade, défilé techno et festif, a été rendue payante cette année à la demande la Ville de Bruxelles en concertation avec l'organisation, afin de pouvoir contrôler le nombre de personnes présentes. Le site a entièrement été grillagé et les fêtards sont filtrés à différentes entrées. Cette décision est intervenue à la suite des incidents de la Love Parade de Duisbourg, dans l'ouest de l'Allemagne. La limite imposée par la ville de Bruxelles est de 100.000 personnes.

"Nous ne sommes pas encore à notre capacité maximale, les gens arrivent au compte-goutte comme prévu", a indiqué dans l'après-midi Claude Van Cools, organisateur de l'événement.

L'"after party", dont l'entrée a été fixée à 25 euros en prévente, se déroulera de 22h00 à 06h00 du matin dans le Palais 12 du Parc des Expositions de Bruxelles, et non le Palais 5 comme précédemment annoncé par les organisateurs. (MDP)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés