Publicité

Augmentation des plaintes pour harcèlement moral au travail

Le nombre de déclarations et de plaintes pour harcèlement au travail traitées par le service externe pour la prévention et la protection au travail IDEWE augmente chaque année, ressort-il d'une analyse des plaintes reçues entre 2005 et 2008. La majeure partie d'entre elles se rapporte à des cas de harcèlement moral (68%) et de violence psychique (21%).

Au total, 2.133 déclarations ont été effectuées entre 2005 et 2008. L'IDEWE a traité 642 déclarations de harcèlement au travail en 2008, soit une hausse de 9% par rapport à 2007 (588). En 2006, on en dénombrait 536 et 367 l'année précédente.

Le nombre de plaintes est donc en hausse ces dernières années. Cependant, le nombre de déclarations menant à une procédure de plainte formelle (enquête et rapport de recommandation officiel) diminue proportionnellement: "en 2005, 18,5% du nombre total des déclarations donnaient encore lieu au traitement d'une plainte formelle. En 2008, cela ne concernait plus que 12% des déclarations", souligne l'IDEWE. Le recours à la médiation est ainsi de plus en plus favorisé.

La plupart des déclarations et plaintes se rapportent à des cas de harcèlement moral (68%) et de violence psychique (21%). Les déclarations pour harcèlement sexuel (10%) et violence physique (3,5%) sont moins fréquentes.

Ce sont les hommes, le personnel dirigeant et la direction qui sont le plus souvent mis en cause, révèle cette étude. (CYA)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés