Augmenter les prix du tabac pourrait coûter plus cher à l'Etat

Le proposition de la Coalition nationale contre le tabac d'augmenter les accises sur le tabac ne ferait pas gagner d'argent à l'Etat, bien au contraire, a réagi Cimabel, la fédération des fabricants de cigarettes.

Pour la Coalition, l'augmentation du tabac de 40 centimes pour les cigarettes et de 50 centimes pour le tabac à rouler permettrait de dégager entre 200 et 300 millions d'euros pour l'Etat, même en tenant compte d'une baisse des ventes.

Cimabel, qui représente les intérêts de l'industrie des cigarettes en Belgique et au Luxembourg conteste cette information. Kris de Baets, leur présidente, rappelle que, lors de la hausse des accises de 2007, d'un montant similaire à celui de la proposition de la Coalition, l'Etat avait perdu plus de 30 millions d'euros selon des chiffres du Ministère des Finances.

En Belgique, les cigarettes sont déjà très taxées. "80% environ du prix de vente, ce sont des taxes, une des proportions les plus élevées d'Europe", poursuit Kris de Baets.

Une hausse des prix peut aussi avoir des effets indésirables, comme augmenter la contrefaçon, problématique encore récemment mise en lumière par la découverte d'une usine clandestine, à Seraing au début du mois de septembre.

(VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés